Une Mercuriale des Prix en Guinée : Un instrument clef d’orientation pour une gestion efficiente de « la commande publique. »

271

La mercuriale des prix, l’outil capital et stratégique de contrôle et d’orientation des services de l’Etat vis-à-vis de la palette des fournisseurs des biens et services a été solennellement lancé, le mardi 2 aout 2023 à Conakry par le Premier Chef de Gouvernement, Dr Bernard Goumou. L’événement a mobilisé des membres du CNRD, des Autorités des Institutions républicaines, une bonne frange des membres du Gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers, des hauts cadres de l’administration, des experts et techniciens, des acteurs du secteur privé et de la société civile.

Cette cérémonie solennelle était destinée à présenter à l’auditoire, au grand public, aux prestataires, fournisseurs et acheteurs intéressés à « la commande publique », cet nouvel outil « la mercuriale des prix » qui est la matérialisation d’une des réformes majeures du Gouvernement de la Transition, en cette phase de refondation de l’Etat pour asseoir et renforcer les bases de la bonne gouvernance, améliorer la gestion des finances publiques afin d’assurer un meilleur cadrage des dépenses publiques.

En effet, la mercuriale des prix a été conçue et élaborée sous l’égide de l’Institut National des Statistiques (INS) depuis la collecte, le traitement et jusqu’à la digitalisation des données recueillies auprès de plus de mille points de ventes et portant sur un échantillon de plus de 11 milles variétés de produits (biens et services).

En introduisant la cérémonie, Mme la Ministre du Plan et de la coopération Internationale a dit « toute sa reconnaissance » au Chef de l’Etat, Colonel Mamadi Doumbouya, au Premier Ministre Chef de Gouvernement, Dr Goumou, à ses collègues du Gouvernement, aux Partenaires techniques et Financiers « pour la confiance placée et le soutien apporté à son Département » à travers l’INS dans la production de cet outil qui va aider à rationaliser les dépenses publiques.

Mme Rose Pola Pricemou a rassuré les uns et les autres, de l’engagement de son Département « à travailler avec tous les acteurs impliqués dans la plateforme mercuriale et dans la chaine des dépenses publiques afin que l’outil à maitriser et qualifier la dépense publique en évitant les déperditions. »

Lui emboitant le pas, Mr le Ministre de l’Economie et des Finances (autre acteur majeur du Pool Financier du Gouvernement) s’est réjoui de l’aboutissement de ce travail de qualité qui a impliqué les cadres du Plan, des Finances, du Budget, de la Banque Centrale et de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics. Pour Moussa Cissé, la Mercuriale des Prix « est une avancée considérable qui contribuera à la gestion optimale des finances publiques ».

C’est une réforme, rajoutera-t-il qui s’inscrit dans la vision du Chef de l’Etat, en droite de la digitalisation des outils de gestion des finances publiques, citant de passage en exemple, des outils comme la plateforme e-procurement des passation des marchés publics, le Système d’Analyse de la Dette et le Système Comptable Intégré de l’Etat (SCIE) au Trésor Public. « Des outils pour gagner en temps et en efficacité en toute transparence » conclura, Moussa Cissé. Le Ministre de l’Economie et des Finances fera d’ailleurs, allusion « aux efforts et à la rigueur dans la gestion des finances publiques qui ont permis à date au Gouvernement de faire « des économies de l’ordre de 368 milliards de fg » dans la passation des marchés, au titres des achats passés ‘’sous le filtre’’ de la rigueur du contrôle.

Après ces interventions liminaires, il reviendra au Directeur Général de l’Institut National des Statistiques de faire une présentation technique de l’outil en campant le contexte, la fonctionnalité, le processus de l’enquête, les cibles, le traitement et la digitalisation des données jusqu’ à l’interopérabilité des acteurs, au sein de la plateforme créée à cet effet. A l’occasion, Makan Doumbouya conseillera en définitive « d’utiliser au compte de cette mercuriale, le prix médian majoré du taux d’inflation. »

Le mot de la fin reviendra au Premier Ministre, Chef de Gouvernement qui saluera les réformes engagées en étroite lien dans la mise en œuvre du (PRI) Programme de Reference Intérimaire du Gouvernement pour l’échéance 2022-2025.

Dr Bernard Goumou félicitera l’ensemble des acteurs qui ont contribué à l’élaboration de la Mercuriale des Prix, ce référentiel dorénavant de base de prix pour les acquisitions de la commande publique. En lançant solennellement l’outil, il invitera toutes les parties prenantes « à s’approprier de la Mercuriale et à l’utiliser pour optimiser les dépenses publiques au profit exclusif des populations guinéennes. » Le Chef du Gouvernement a instruit au Ministères des Finances et à celui en charge du Plan à travers l’INS « à intégrer très prochainement les volets infrastructures et Travaux publics objets de beaucoup de passations de marchés. »

Service Communication, Relations Publiques MEF

Article précédentMEF ACTU : Remise d’ATTESTATIONS de FORMATION à 74 stagiaires de la Direction du Contrôle Financier
Article suivantMEF/DNIP : Rideau sur l’évaluation à mi-parcours des contrats de performance des projets et programmes d’investissements publics.