Le Ministre Mourana Soumah et la suite gouvernementale guinéenne, parmi les invités prestiges au Jubilé d’Or du Groupe de la Banque Islamique de Développement à RYAD.

198

Les suites à Ryad, des traditionnelles réunions annuelles du Groupe de la Banque Islamique du Développement…. la journée de ce dimanche, 28 avril 2024 a été très chargée, pour la mission gouvernementale. Alternant réunions en panels et échanges techniques avec les partenaires, le Ministre de l’Economie et des Finances, qui a rejoint la « team Guinée » à Ryad, coordonne les rencontres et activités, au pas de course.

A peine arrivé, Mourana Soumah, entouré du Ministres du Plan, de la Coopération Internationale et de celui en charge des Infrastructures et des Travaux Publics avec l’appui des hauts cadres de l’administration a eu des entretiens avec le Groupe des Fonds Arabes qui accompagnent des projets et programmes d’investissements publics en Guinée (Fonds saoudien, Fonds Koweitien et BADEA).

Cette réunion salvatrice introduite par le Ministre du Plan et de la Coopération Internationale a permis de passer en revue, le portefeuille actif de projets et surtout, de mettre un focus sur l’important projet d’aménagement en 2×2 voies de la corniche nord allant de Hamdallaye à Sonfonia sur environ 19 km. Une voie routière moderne qui « est appelée à améliorer la trafic routier et à changer le cadre de vie et l’esthétique de la capitale guinéenne » affirmera, le Ministre de l’Economie et des Finances, sollicitant l’appui de ce trio de bailleurs, très intéressé au bouclage du financement pour le démarrage prochain, des travaux de ce projet présidentiel.

Le Ministre Mourana Soumah remerciera ce faisant, les partenaires arabes pour leur soutien à la Guinée, et réitèrera l’engagement du Gouvernement, sous le leadership du Général Président, Mamadi Doumbouya, à tout mettre en œuvre, pour l’aboutissement de ce projet d’infrastructures, d’importance capitale pour le pays. « Le projet d’aménagement en 2×2 voies de la corniche nord allant de Hamdallaye à Sonfonia sur environ 19 km fait partie des 44 projets présidentiels », précisera, le Directeur National des Investissements publics, Ibrahima Sory Camara, présent à la réunion technique avec le pool de bailleurs arabes.

Les Partenaires arabes (Fonds saoudien, Fonds Koweitien et BADEA) ont remercié les officiels guinéens pour avoir porté ce projet, et « assuré de leur détermination à accompagner le pays, pour le bouclage du financement et le démarrage très prochain, des travaux notamment, le lot 1 avant les autres composantes. »

Bien avant cette rencontre, avec les Fonds arabes, le Ministre de l’Economie et des Finances, en compagnie de son collègue du Plan et de la Coopération Internationale, avait eu un bref entretien, avec la Directrice en charge du département capital humain à la Banque Africaine de Développement (BAD). Des échanges fructueux qui ont gravité autour des possibilités d’accès à la facilité d’appui à la transition pour le financement du secteur de la santé.

Le Ministre Mourana Soumah cherche à décrocher une enveloppe à hauteur de 20 millions de dollars pour le financement des infrastructures sanitaires en Guinée.

Les rencontres techniques ont été ponctuées par la visite du siège du Fonds Saoudien à Ryad assortie d’entretiens.  Les échanges ont porté sur le souhait de la partie guinéenne à voir le Fonds Saoudien élargir son portefeuille et particulièrement sur les avancements du projet d’Hôpital Mère et Enfant.

Le Ministre du Plan Ismaël Nabé et le Ministre des Finances ont fait un plaidoyer en faveur du grand projet d’adduction d’eau pour les villes de l’intérieur ainsi que pour le soutien du Fonds Saoudien au projet d’aménagement en 2×2 voies de la corniche nord allant de Hamdallaye à Sonfonia.

Des résultats concrets en marge du sommet, en attendant d’importantes signatures lundi à RYAD, pour des projets et programmes d’investissements publics identifiés avec le Groupe de la Banque Islamique de Développement.

Parallèlement à ces activités, la journée à Ryad a été marquée par le forum des acteurs du secteur privé de la Oumma islamique. Des échanges nourris sur la valorisation du potentiel économique à travers l’intégration des marchés, le commerce, les investissements et les assurances.

Ce grand panel a fait un tour de table sur l’importance de la digitalisation des outils et moyens de paiements, des process, de la nécessité, d’apporter des investissements, d’allouer des crédits, de favoriser l’accès aux marchés, de garantir les assurances pour développer des projets impactants, les années avenir.

La Société Islamique Internationale pour le financement du Commerce, travaillera en synergie d’action, avec la BID pour aider les acteurs du secteur privé, les PME et PMI.

L’autre grand panel de la journée a été animé par le Président du Groupe de la Banque Islamique, Dr Mohamed Al Jasser entouré des membres éminents du Groupe de Coopération regroupant tous les grands bailleurs de fonds et institutions de financements arabes. Une occasion pour rappeler les réalisations obtenues au cours des 50 dernières années, en matière de financement du développement (dans plus de 130 pays dans le monde y compris la Guinée). Une enveloppe de 287 milliards de dollars américain a été injectée (en un demi-siècle) de partenariat.

Les différents intervenants se sont réjouis des avancées, des initiatives et projets financés dans les domaines des infrastructures, de l’enseignement, de la sécurité alimentaire, de l’énergie, de l’eau, du développement durable et du changement climatique dans les pays islamiques et en Afrique. Des appuis qui ont permis d’améliorer, le niveau de vie des populations et de renforcer les capacités humaines et techniques.

Pour l’avenir, le Groupe de la BID en partenariat, avec les fonds arabes, à travers le Groupe de Coordination, envisage de jouer un rôle pivot, de promouvoir un partenariat avec les organisations internationales, d’unifier les outils, mécanismes et expertises, d’échanger le savoir en formant les hommes afin de relever les grands défis du développement.

Le clou de la journée a été la célébration en apothéose du jubilé d’or marquant les 50 ans du Groupe de la Banque Islamique du Développement dans un grand palace de RYAD. Evènement en son et lumière en présence des invites et personnalités (parmi lesquels le Ministre Mourana Soumah et la délégation guinéenne) sous la présidence d’honneur du Gouverneur de RYAD, représentant le ROI Salman d’Arabie Saoudite.

Des discours et témoignages du Ministre des Finances de l’Arabie Saoudite, Président du Conseils des Gouverneurs de la BID, du représentant de l’OCI, de la Directrice Générale du FMI, du DG de la Banque Mondiale, du Patron de la BAD, du Secrétaire General de l’ONU et du représentant de la Fondation Bil Gate et Melinda. Tous, ont félicité le Directeur Général du Groupe de la BID, Dr Mohamed Al Jasser, salué les réalisations du groupe en 50 ans, en faveur du développement, et assuré de leur engagement à travailler en partenariat avec la BID pour les prochaines années.

Invité spécial de la « Team Media BID » à Ryad/ Ibrahima Ahmed BARRY, Expert Senior, Journaliste Consultant.

Article précédentForum BID: Ryad abrite depuis ce samedi, les traditionnels Assemblées Annuelles couplées au Jubilé d’Or du Groupe de la Banque Islamique de Développement.
Article suivantMEF/ Dette: Publication Documents de la Dette publique 2023