Session de Pré revue des Sociétés Publiques en Guinée : le Ministre Moussa Cissé rend une visite inopinée aux membres du comité technique d’évaluation en pleine séance de travail.

273

Après une semaine (pleine et intense de travail) menée sous la férule du Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances, Président du Comité technique d’évaluation, le Ministre Moussa Cissé (dont le Département assure la tutelle financière des Sociétés Publiques) a rendu une visite inopinée le jeudi, 23 novembre 2023 aux membres du Comité technique alors, en pleine séance d’évaluation de la Direction d’AGEROUTE, (Agence de Gestion des Routes). L’AGEROUTE, faut-il le rappeler a pour Objet, d’assurer, en sa qualité de Maitre d’ouvrage délégué par délégation du Ministère en charge des Travaux Publics, la gestion des routes qui lui sont confiées en Guinée.

Sur place, le Ministre de l’Economie et des Finances s’est félicité de l’engouement et du sérieux qui caractérisent ces sessions programmées. Moussa Cissé, qui fait de la Grande Revue Annuelle des Sociétés Publiques une activité majeure, avait justement, instruit à son cabinet, de travailler en synergie d’action avec les représentants de la Présidence de la République, de la Primature ainsi que des Départements sectoriels pour préparer en amont, ces travaux par le biais d’une Pre Revue, susceptible de mieux camper les enjeux, défis et perspectives.

En effet, la Pré Revue, cette approche de gouvernance et de suivi rapprochée des entités publiques, démarrée le jeudi 16 novembre 2023, se poursuit dans la salle de réunion de la Direction Générale du Patrimoine de l’Etat et des Investissements Privés.

Outre le Secrétaire Général, Elhadj Abdoulaye Touré, le Cabinet du MEF est fortement représenté par le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique, Mourana Soumah, l’Inspecteur Général des Finances, Mr Gomez, le Conseiller Technique du Ministre, Directeur par intérim du Patrimoine de l’Etat et des Investissements Privés, Sory Keita ainsi que le représentant du Directeur du Contrôle Financier, celui du Contrôle des Marchés Publics et du CTSP, aux côtés des représentants l’Ordre des experts comptables et de la société civile et d’un expert d’Expertise France.

Les échanges en cours dirigés par le Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances et son équipe cherchent à apporter des éclairages sur l’état de conformité des Sociétés Publiques en lien avec le cadre juridique et institutionnel, leurs performances financières et surtout, l’appréciation de la qualité du service public rendu aux usagers et aux citoyens.

La séquence des exposées a enregistré tour a tour, la présentation faite par les responsables du Laboratoire du Bâtiment et des Travaux Publics (LBTP) en plein renouveau pour le suivi rapproché de la qualité des infrastructures routières ainsi que celle faite par le Directeur du Fonds d’Entretien Routier (FER) gravitant autour des organes de gouvernances, les projets phares engagés notamment le Pont Unique de Tanene qui sera à péage, les contraintes liées au payement des dividendes, la diversification des sources de recettes et de financement, le sous équipements des PME, les défis et autres difficultés opérationnelles…).

Dans la foulée des présentations, et face à l’équipe technique, Mr Bérété Directeur Général de l’AGEROUTE a expliqué l’objet social de sa société, la libération de son capital social, son modèle économique, ses structures de gouvernance, ses relations avec le FER (le Fonds d’Entretien Routier), les efforts engagés et les résultats louables et tangibles à partir des vastes chantiers d’entretiens routiers mis en œuvre à Conakry et dans l’arrière-pays.  L’AGEROUTE créé et rendue opérationnelle en juin 2022, a contribué confiera le DG Bérété, « à l’amélioration des routes à Conakry, à la fluidification du trafic routier ainsi qu’à l’entretien des points critiques sur d’autres routes dans le pays profond. »

Outre cet éclairage, le PCA d’AGEROUTE, Mr Mourana SOUMAH, DG du Trésor a souligné les performances affichée par la jeune société, les projets d’entretiens et de constructions de routes projetés pour les 2 ans à venir, la dynamique impulsée dans la gestion du secteur et la nécessité de revaloriser le capital social d’AGEROUTE afin de faire face, aux sollicitations et aux besoins et surtout, évoluer dans les reformes (commercialisation/gestion des routes) pour pouvoir supporter l’entretien et réaliser des investissements.

Avant l’exposé de l’AGEROUTE et celui du FER, le comité technique d’évaluation avait écouté le staff de la SOGUIPAH (Société Guinéenne de Palmier à Huile et de l’Hévéa) et surtout, suivi  avec beaucoup d’attention, le travail d’envergure abattu par le Directoire de l’ONT (l’Office National du Tourisme) sur la gestion du secteur : les enjeux, défis et perspectives ; indiqué comment on pourrait valoriser le potentiel en produits touristiques, intégrant la chaine des valeurs afin de faire du Tourisme, un secteur porteur de croissance, générateur d’emplois et de développement (inclusif et solidaire).

La séance du jour été bouclée par le passage de la Direction du Centre d’Appui au Secteur des Entreprises Routières (CASER)

Globalement, dans leurs exposés respectifs, les Directeurs et staffs rapprochés programmés ont tous, apporté des éléments de réponses en lien avec la conformité de leur statut par rapport aux dispositions de la loi 056 ; le fonctionnement des organes de gouvernance assorti des outils de contrôle ; le respect du civisme fiscal, le payement des dividendes, le niveau d’endettement, ls situation sur les résultats nets des 3 derniers exercices, les services et produits fournis ainsi que les défis et perspectives.   

Saisissant l’occasion le Président du Comité Technique de suivi, El Hadj Abdoulaye Touré, a insisté sur l’importance et la pertinence de cet exercice qui prépare la Grande Revue Annuelle des sociétés Publiques. « La finalité de cette Pre Revue … c’est de produire un Rapport Global à l’attention des Hautes autorités de la tutelle technique et financière et qui sera présenté, lors de la première grande revue annuelle, projetée très prochainement à Conakry. Nous félicitons les uns et les autres, nous vous encourageons à persévérer dans les efforts, en prenant des initiatives afin de rendre opérationnelle vos sociétés, améliorer leur gestion et rapporter en définitive des dividendes à l’Etat guinéen. Agissons efficacement pour le décollage économique du pays. Nous interpellons la Direction Générale du Patrimoine de l’Etat et des Investissements Privés pour le suivi rapproché et l’encadrement des sociétés publiques. »

Rappelons que le Comité technique d’évaluation est élargi aux représentants de la Présidence de la République, de la Primature et comprend des membres du Cabinet, des Directeurs Généraux et Nationaux, l’Inspection des finances du MEF avec l’appui du staff de la Direction Générale du Patrimoine de l’Etat et des Investissements Privés, conduite par son Directeur par Intérim, Mr Sory Keita.

Synthèse : Service Communication Relations Publiques MEF

Article précédentMEF/Patrimoine de l’Etat/Investissements Privés : Des responsables de Sociétés Publiques passent devant un comité technique d’évaluation en prélude à la première grande Revue annuelle des Sociétés Publiques en Guinée.
Article suivantMEF/DNIP: les missions de supervisions déployées, en pleine activité sur le terrain !