Réunions BID 2023: Le Ministre Moussa Cissé et sa suite confèrent à Djeddah avec le Vice-Président de la BID et le Patron du Fonds Saoudien pour le Développement.

198

Mission chargée à Djeddah pour la délégation guinéenne conduite par le Ministre de l’Économie et des Finances comprenant deux membres du Gouvernement, le Gouverneur de la BCRG  ainsi que des hauts cadres et experts.

Le vendredi 12 mai 2023, l’équipe du Ministre de l’Économie et des Finances  a eu des entretiens fructueux avec le Vice-Président du Groupe de la Banque Islamique du Développement « BID » chargé des Opérations, entouré de son staff. Le Ministre Gouverneur pays pour la BID en Guinée a saisi l’occasion pour remercier, au nom des Hautes Autorités guinéennes, le groupe de la BID pour « n’avoir pas interrompu ses interventions en Guinée au lendemain de l’avènement du CNRD au pouvoir. »

Le Ministre Moussa Cissé a poursuivi son intervention en rappelant que la Guinée est un pays membre fondateur de la BID, soulignant de passage, la typologie du portefeuille de la BID (secteur par secteur) : Un total de 1 milliard 73 millions de dollars américains à date. Dans ce portefeuille, 439 millions de USD sont alloués aux Infrastructures et Transports soient 40.9%.  L’Energie est dotée de 233 millions 900 mille USD soient 21.8%. Quant au secteur social, il bénéficie d’une enveloppe de près de 142 millions USD….13.2%. |’Eau et Assainissement se doivent d’absorber 117 millions 200 mille USD. L’Agriculture pour 85 millions de USD et la Gouvernance pour 56 millions de USD soient 5.2% du portefeuille global.

Le Chef de mission s’est réjoui de la qualité et de la performance du portefeuille qui est passé de moins de 300 millions en 2016 avec un taux d’exécution de 3.5% à plus d’un (1) milliard USD aujourd’hui avec un taux d’exécution de 52%. Ce volume d’engagement fait ainsi de la BID, le premier partenaire multilatéral de la Guinée de même qu’en performance du portefeuille.

Le Ministre de l’Économie et des Finances a néanmoins fait un bémol sur les efforts à fournir de part et d’autres afin d’augmenter le niveau d’intervention de la BID en Guinée. Un niveau jugé en « dessous de celui de certains pays de la sous-région ». Dès lors, il est apparu la nécessité de renforcer l’équipe pays de la BID en Guinée, en mettant en place, par exemple, un bureau des opérations à Conakry. En appréciant la qualité et la solidité du partenariat, le Ministre Moussa Cissé a rappelé et insisté sur le fait que la Guinée est un pays membre fondateur de l’Institution (à jour) et dont les remboursements ne souffrent d’aucun retard. La BID a été invitée à supporter des projets conséquents et structurants d’infrastructures dans la mise en œuvre des grands chantiers de la refondation.
Le Vice-Président de la BID chargé des Opérations a noté et apprécié tous les points évoqués par le MEF.  Dr Mansour Mukhtar s’est dit prêt à accompagner la Guinée pour le financement de projets structurants de soutien à la croissance. Il a toutefois évoqué la nécessité de clôturer les projets du portefeuille qui sont en grande difficulté et ainsi réallouer leurs ressources à de nouveaux projets viables et porteurs au bénéfice des populations.
Pour y arriver et en dépit de la rareté des ressources, Dr Mansour affirmera que la BID fera appel à d’autres partenaires pour renforcer sa capacité de financement des projets de façon générale.

Toujours en marge des réunions annuelles de la BID, la délégation guinéenne a rencontré le Président du Fonds Saoudien du Développement, le Sultan bin Abdul Rahman Al Murshed et son équipe.  Le Ministre Moussa Cissé n’a pas manqué à l’occasion de féliciter et remercier le staff du Fonds Saoudien qui intervient beaucoup en Guinée pour son appui au pays notamment, le don de 8 millions de dollars américains pour la construction des forages et le co-financement de l’hôpital Donka, aujourd’hui opérationnel.

Le Fonds a été également remercié pour l’accord donné en faveur de la construction de l’hôpital mère et enfant dans la ville de Coyah. Une mission saoudienne est attendue à Conakry, les semaines à venir pour la signature de la convention de financement.
Actualité oblige, le Ministre Moussa Cissé a enfin, demandé un soutien du Fonds Saoudien en faveur du financement du secteur de l’eau centre d’intérêt du Gouvernement guinéen.

Ce samedi 13 mai 2023, le Ministre de l’Économie et des Finances a pris part aux travaux de la table ronde des Gouverneurs de la BID en sa qualité de Gouverneur Pays pour la BID en Guinée.

Au cours de cette table ronde, le chef de la délégation guinéenne a fait un vibrant plaidoyer en faveur de l’appui soutenu aux pays membres de la BID à travers des financements innovants de projets structurants et surtout dans la lutte contre les effets du changement climatique en Afrique en mettant en exergue le caractère stratégique d’un pays comme la Guinée « château d’eau de l’Afrique de l’ouest » 

Nous y reviendrons.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEF.

Article précédentLe MEF en habit de SPORT : Mouiller le maillot ensemble pour forger l’unité et la cohésion d’action des hauts cadres et agents du Ministère de l’Economie et des Finances !
Article suivantLa mission gouvernementale décroche à Djeddah, la signature de trois accords de financement avec la BID en marge des réunions annuelles du Groupe.