MEF/Obsèques : Symposium pour rendre les hommages ultimes à la mémoire de l’ancien Ministre, Soriba Kaba.

88

Des hommages sublimes, des témoignages pathétiques et saisissants …. l’ancien Ministre de l’Economie, des Finances et Plan, Soriba Kaba, décédé le mardi 23 janvier 2024 (dès suite de maladie) a eu droit à tous les honneurs dus à son rang, le vendredi 26 janvier à Conakry.

Sous l’égide du Ministère de l’Economie et des Finances et avec l’accord de la grande famille Kaba, un symposium pour saluer la mémoire du regretté ancien Ministre Soriba Kaba a été organisé au Chapiteau « Bye Issa’’ sur l’esplanade du Palais du Peuple de Conakry.

L’évènement a mobilisé autour du Ministre de l’Economie et des Finances, Moussa Cissé, des membres du Gouvernements, des représentants d’institutions Républicaines, des anciens ministres et hauts cadres proches du défunt, des hauts cadres de l’Etat en fonction, la grande famille Kaba de Kankan, des proches, amis et alliés de la famille et bien d’autres personnalités qui ont connu et côtoyé l’illustre défunt.

Dans un chapiteau comble, baignant dans une atmosphère de chagrin et de compassion, le Ministre de l’Economie et des Finances, Moussa Cissé, a prononcé l’oraison funèbre pour magnifier et saluer la mémoire de l’ancien Ministre, Soriba Kaba.

Le Ministre Moussa Cissé a (au nom du département et Gouvernement) présenté les sincères condoléances à la grande famille Kaba, et au peuple de Guinée. Il a ensuite, rappelé le parcours de l’ancien Ministre Soriba Kaba tout en soulignant, avec force le travail d’envergure abattu et le rôle majeur joué par ce grand commis de l’Etat, lors de la transition de l’économie de type socialiste et dirigiste héritée de la première république vers l’économie libérale dans les années 90 (marquées par la mise en œuvre des contraignantes politiques d’ajustement structurels) recommandées par le FMI et la Banque Mondiale. « le Ministre Soriba Kaba en meneur d’équipe, technocrate avisé et courageux a su initier, faire prendre des décisions et conduire des orientations stratégiques qui ont permis à la Guinée, à l’époque, d’être en phase avec les exigences des Programmes d’ajustement structurels conclu avec les institutions de Bretton Wood… il a efficacement et brillamment contribué à mettre la Guinée sur les rails de l’économie de marché de façon pragmatique et réfléchie, pour le bien des Guinéens » confiera, le Ministre Cissé.

Le chef du Département de l’Economie et des Finances exprimera enfin, toute la reconnaissance du Gouvernement et du Peuple de Guinée aux services rendus au pays par le Ministre Soriba Kaba avant d’assurer la famille, les proches, amis ainsi que « le Peuple de Guinée, honorera la mémoire du défunt à travers la pérennisation des valeurs qu’il portait pour avoir servi avec loyauté, dévouement, don de soi, engagement et rigueur professionnelle le pays ; des marques indélébiles de son approche de gestion et de gouvernance des finances publique et du développement. »

A la suite du Ministre Moussa Cissé, l’auditoire suivra avec peine et compassion, les témoignages de la fille unique du défunt Soriba Kaba, Dame Zenab Kaba ainsi que ces 2 petits fils (Lilou et Sory) qui ont pleinement et intensément vécu les derniers moments de vie du défunt Soriba Kaba. De vibrants hommages assortis de témoignages pathétiques ressortant le coté remarquable « d’un père et d’un grand père avenant et adorable, attachant et admirable qui a été toujours là pour eux et pour la famille ». Des passages qui ont fait couler des larmes et déclenchés de fortes émotions dans la salle.

Ce symposium à la mémoire de l’ancien Ministre Soriba Kaba sera ponctué par des témoignages de grandes personnalités, des proches et amis ainsi que des parents et la notabilité de Nabaya.

On retiendra entre autres, les passages remarqués de l’ancien Premier Ministre et proche collaborateur, Dr Ahmed Tidiane Souaré, de l’ancien Ministre des Affaires Etrangères, Ibrahima Sylla, du Grand Chancelier, Général à la retraite Ibrahima Sory Diallo qui fut Ministre des TP, de l’Ancien Secrétaire General et Conseiller au MEF, Ibrahima Camara, compagnon de route du défunt, de l’éminant Journaliste, Ansoumane Bangoura, proche et ami de tous les jours, de son neveu Bader Kaba et du représentant des sages de Kankan à la cérémonie, Elhadj Tidiane Kaba

Tous ces intervenants ont mis en exergue, les qualités humaines et professionnelles de l’illustre disparu, son côté humain, son honnêteté et sa magnanimité, son attachement aux liens d’amitiés et de fraternité, son esprit d’ouverture…  la dimension intellectuelle, culturelle et même spirituelle et religieuse de l’homme ; sa contribution immense aux débats politiques et de société à travers ses nobles idées pour construire et baliser le chemin du développement socio-économique de la Guinée sans oublier son attachement au pays et surtout à son Nabaya natal, à sa famille et à sa mère. Les mérites de l’homme et les valeurs qu’il porte ont été soulignés et magnifiés.

Pour boucler ce symposium, organisé par le Ministère de l’Economie et des Finances à la mémoire du Ministre Soriba Kaba, il reviendra à son frère, proche ami et compagnon, l’ancien Ministre Dr Ousmane Kaba de remercier (au nom de la grande famille de Kankan), ceux  qui ont pris l’initiative d’organiser cette cérémonie d’hommage « pour honorer la mémoire du fils et frère ».

Dr Ousmane Kaba après avoir partagé des témoignages saisissants de ses relations personnelles avec l’illustre disparu qu’il a qualifié « de mentor et de conseiller personnel » dira, tout l’honneur et le réconfort que la famille éprouve à travers ce symposium : « merci au Ministre Cissé et à son Cabinet, au Gouvernement et au Chef de l’Etat, General Mamadi Doumbouya… Nous remercions toutes ces personnalités, ces hauts cadres, amis et proches de notre frère Soriba qui ont fait le déplacement et porté des témoignages qui honorent l’illustre disparu et sa famille. Nous exhortons les uns et les autres à élever des prières pour le repos de l’âme du Ministre Soriba Kaba » conclura-t-il.

Le symposium prendre fin par les prières et bénédictions dites par le Secrétaire général des Affaires religieuse, Karamo Diawara, suivi des honneurs militaires rendus par un détachement de la Douane nationale.

Après la grande prière du vendredi 26 janvier 2024 à la mosquée de Nongo Taady, la dépouille du Ministre Soriba Kaba a été inhumée au cimetière de Kipé tout près de la tombe de sa défunte épouse, Mme Kaba.

Service Communication, Relations Publiques MEF.

Article précédentAnnonce du décès de l’ancien Ministre de l’Economie et des Finances, Soriba KABA
Article suivantMEF/UPP : des cadres et agents de l’Etat formés à l’utilisation de l’outil P-FRAM pour une gestion efficace des risques budgétaires liés aux Partenariats Publics Privés.