MEF en Action : Un grand groupe d’investisseurs britanniques reçu et rassuré par le Ministre Moussa Cissé sur les avantages comparatifs de la ‘’destination Guinée’’.

478

Le séjour exploratoire de cet important groupe d’investisseurs et d’hommes d’affaires britanniques en Guinée est en fait, le résultat tangible de la mission de travail et de promotion que le Ministre de l’Economie et des Finances et son staff avaient effectué en octobre 2022 à Londres. Le Ministre Moussa Cissé avait rencontre à l’époque les responsable du UKEF (United Kingdom Export Finance) ainsi que des partenaires privés et autres grandes institutions pour promouvoir la destination guinée en invitant, les britanniques à s’investir davantage dans la valorisation des opportunités et potentialités à l’ère de la refondation en Guinée.

Six (6) mois après cette visite fructueuse, le nouvel Ambassadeur de Grande Bretagne en Guinée a introduit cette forte délégation d’hommes d’affaires britanniques venue voir, discuter et conclure des relations d’affaires et des opportunités d’investissements dans les secteurs stratégiques tels que : l’eau, l’énergie, les infrastructures, le commerce et naturellement, consolider ce qui se fait dans les mines, à l’image du britannique Rio Tinto. L’Ambassadeur John MARSHALL a affirmé que « la présence de ces chefs d’entreprises britanniques à Conakry est un témoignage de la volonté et de l’engagement du Gouvernement britannique et de son secteur privé à s’investir en Guinée pour appuyer et accompagner la mise en œuvre des grands chantiers de la refondation pour le bien-être des populations guinéennes ». Nous sommes là et nous serons là, Mr le Ministre, pour accompagner et soutenir la Guinée dans la mise en œuvre d’un partenariat ‘’gagnant-gagnant’’ rajoutera le diplomate britannique avant d’introduire le chef de la délégation des entreprises britanniques.

Simon TONGE se dira, ravi et heureux de l’accueil et des facilités et surtout, très enthousiaste de nouer des relations d’affaires et de conclure des marchés pour valoriser les potentiels dans les domaines de l’Energie, de l’Hydraulique, de la Gestion des finances et des entreprises, des Banques et Assurances et des mines. Les britanniques se félicitent d’ores et déjà, de l’environnement macro-économique, du climat des affaires, de la bonne tenue de la monnaie et des opportunités qu’offrent le pays, à l’image du méga projet minier de Simandou (15 milliards de dollars US) avec tout l’effet amplificateur et transformationnel de l’économie guinéenne les années à venir.

Ce projet, le Ministre de l’Economie et des Finances l’a mis en exergue d’autant plus qu’il implique le géant minier Rio Tinto, un des fleurons du secteur privé britannique. Moussa Cissé qui avait à ses cotés des membres du Cabinet, des Directeurs du MEF et surtout du Conseiller du PM chargé du Partenariat Privé et de l’Ambassadeur de Guinée en Grande Bretagne, Mr Aly Diallo a félicité l’Ambassadeur britannique et le groupe d’hommes d’affaires pour avoir fait ce pas vers la Guinée.

En sa qualité de garant des investissements privés et de la politique d’endettement du pays, le chef du Département de l’Economie et des Finances a campé « les voyants macro-économiques, tous au vert », insistant sur le gestion vertueuse de la dette qui dégage ‘’un niveau d’endettement confortable’’ comparé, précisera-t-il, à la sous-région; argumentaire étayé par les satisfécits du FMI et de la Banque Mondiale à l’endroit de la Guinée, lors des réunions du Printemps à Washington.

Le Ministre Moussa Cissé a invité et rassuré les chefs d’entreprises britanniques à saisir les opportunités des gros chantiers de la refondation notamment les secteurs de l’eau, de l’énergie et des routes : « il y a d’énormes possibilités surtout avec les ressources allouées par nos PTFs notamment la Banque Mondiale dans le secteur de l’eau » confiera, Moussa Cissé qui exhortera l’ambassadeur John MARSHALL à faire un plaidoyer auprès du Gouvernement Britannique afin qu’il implique le Chancelier de l’Echiquier dans les dispositions de financement des investissements britanniques afin de réduire leurs coûts et les rendre plus attractifs et compétitifs.

Enfin, le Ministre de l’Economie et de Finances a surtout suggéré aux partenaires britanniques « d’aller vers les groupements d’entreprises, valorisant le contenu local en association avec des privés guinéens pour le transfert des compétences et de l’expertise », toute chose, chère au Président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya et à son Premier Ministre, Chef de Gouvernement, Dr Bernard Goumou.

Service Communication, Relations Publiques

Article précédentMEF/DNCF : Publication du Rapport Final portant sur l’évaluation d’impact financier des projets publics de 5 ministères pilotes. 
Article suivantPublication de l’Arrêté Conjoint portant Institution d’un Prix de Référence à la vente de la Bauxite en Guinée.