MEF/DNDAPD : Publication des données sur la dette publique en 2023.

140

La gestion de la dette publique consiste à suivre et à établir les stratégies permettant de mobiliser les financements dont l’État a besoin, afin de réaliser les projets structurants de développement, à moindre coût tout en minimisant les risques. Elle a aussi comme objectif de contribuer au développement et à la promotion d’un marché intérieur des titres publics performant et liquide.

Pour rappel, notre pays a atteint le point d’achèvement de l’Initiative en faveur des Pays Pauvres Très Endettés (IPPTE) en septembre 2012, ce qui a permis à la Guinée de bénéficier d’une annulation d’environ 2,3 milliards USD du stock de sa dette. Le stock de la dette rapporté au PIB est passé de 70% en 2011 à 19% à fin 2012.

Dans cette dynamique, les autorités guinéennes ont entrepris des reformes visant à qualifier et à moderniser la gestion de la dette publique grâce à l’appui de nos partenaires techniques et financiers.

Parmi elles, l’adoption d’une déclaration de politique d’endettement qui s’inspire des meilleures pratiques internationales notamment l’utilisation du Guide pour les statisticiens et les utilisateurs du FMI ainsi que l’acquisition, l’installation et l’opérationnalisation du système de gestion et d’analyse de la dette (SYGADE).

La transparence étant l’un des éléments essentiels de la déclaration de la politique d’endettement public, l’élaboration du bulletin statistique de la dette et sa publication sur le site du Ministère de l’Economie et des Finances, demeurent un impératif pour atteindre les objectifs de gestion de la dette publique.

Ce Bulletin statistique, en tant qu’instrument d’information et de diffusion sur les données de la dette publique, s’inscrit dans la logique de promotion de la bonne gouvernance et d’amélioration des relations avec nos partenaires techniques et financiers, ainsi que les populations.

Il facilite l’accès du public aux données de la dette publique qui constitue une priorité du Ministère de l’Economie et des Finances, étant entendu qu’il permet de vulgariser les informations économiques et financières, renforçant ainsi le système de communication et la transparence, gages de crédibilité, de fiabilité et de confiance.

Les données de la dette publique de la République de Guinée contenues dans ce bulletin, couvrent la dette de l’administration centrale du deuxième trimestre de l’année 2023. Elles concernent la dette intérieure, la dette extérieure et les créances commerciales.

POINTS CLEFS DE LA PERIODE

  • L’année 2023 est marquée par une nouvelle dynamique dans la mobilisation des ressources internes en République de Guinée. Elle est traduite par la poursuite des mobilisations par le biais des émissions d’obligations du Trésor (ODT) conformément au calendrier prévisionnel annuel d’émission des titres publics pour 2023.
  • Au Total, GNF 275,700 milliards ont été mobilisés pour le compte des Obligations du Trésor et GNF  3 318,500 milliards en Bons du Trésor.
  • Parallèlement, la mobilisation des ressources externes a connu de nouvelles signatures des conventions de prêts à hauteur de GNF 1,534 milliards.

Cette présente publication du MEF intègre :

  • BULLETIN STATISTIQUE DE LA DETTE DE L’ADMINISTRATION CENTRALE AU 31 MARS 2023
  • Les DEUXIEME ET TROISIEME BULLETIN TRIMESTRIEL DE LA DETTE PUBLIQUE EN 2023
  • Rapport audit Institutionnel de la Dette publique 

Source : Direction Nationale de la Dette et de l’Aide Publique au Développement

Ci-joint les liens de documents ci-dessus cites en PDF pour infos et partage

GUI BULLETIN STATISTIQUE Trimestre 1 2023BULLETIN 2èME TRIMESTRE 2023_BULLETIN 3ème TRIMESTRE 2023 VF2023 07 20 Guinée – Rapport Audit institutionnel DND

Article précédentMEF/CNT: Le Ministre de l’Economie et des Finances présente les grandes lignes du volet dépenses d’investissement public du Projet de Loi de Finances Initiales 2024
Article suivantMEF/UPPP : Des hauts cadres guinéens rentrent d’un voyage d’étude au Maroc pour échanger autour de l’opérationnalisation des Partenariats Publics Privés.