MEF/DNCF : 3ème Session de formation et de renforcement de capacités d’une cohorte des Contrôleurs Financiers pour la Région de Conakry

200

Le Ministre Moussa CISSE a dit et nous le citons : « La volonté à elle seule ne suffit pas. Vous pouvez avoir la volonté de piloter un avion, tant que vous ne vous mettez pas à l’apprentissage, vous n’y arriverez pas. C’est pourquoi, la formation est d’une importance capitale pour moi. » Fin de citation.

Cette citation du Ministre de l’Economie et des Finances, Mr Mamadou Gando BAH Directeur National du Contrôle Financier en a fait sienne. Il veut des cadres rompus à la tâche du contrôle financier. C’est pourquoi il a réouvert, le lundi 8 mai 2023, une troisième session de formation de cinq jours dans les locaux du MEF pour toutes celles et tous ceux qui n’avaient pas pu suivre, les premières formations à Kindia et à Kankan.

Les mêmes modules de formation dispensés dans les deux premières villes ont été reconduits en lien avec les textes de lois relatifs aux finances publiques, les procédures en matière de finances publiques animés par les formateurs afin de permettre un meilleur renforcement des capacités des cadres de la Direction.

Mr Le Secrétaire Général du MEF qui représentait le Ministre, au démarrage de ces cinq jours de formation a rappelé quelques rôles du contrôleur financier qui consistent à élaborer des procédures et des outils de gestion, à établir des prévisions, à élaborer et piloter le processus budgétaire, à superviser et contrôler les clôtures comptables, à améliorer les performances financières. Elhadj Abdoulaye Toure a insisté sur le fait que les contrôleurs financiers sont un bouclier contre la mauvaise gouvernance. Leur important rôle n’est plus à démontrer. Ce sont eux qui sont au départ de l’exécution de toute dépense. Il a exhorté tous les contrôleurs financiers à être assidus et ponctuels, c’est le gage d’une excellente formation, avant de proclamer l’ouverture de la formation.

À l’issue de cette formation Mr Mamadou Gando BAH, devrait avoir des cadres rompus à l’exercice du contrôle financier et opérationnels à tous les niveaux. Il sait l’importance que son Ministre accorde à la formation et ne lésine donc pas sur les moyens pour avoir des cadres de haut niveau capables d’améliorer les performances du MEF.

Service Communication, Relations Publiques.

Article précédentMEF/Audience : Le Ministre Moussa Cissé reçoit une délégation de la Conférence Interafricaine de la Prévoyance Sociale ‘’CIPRES’’
Article suivantRéunions BID 2023 : Le Ministre Moussa Cissé et suite mènent des rencontres fructueuses avec des partenaires majeurs de la Guinée en marge des Assemblées Annuelles du Groupe de la BID à Djeddah.