MEF/DGCMP: Renforcement de capacités des agents de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics.

96

A l’initiative de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics, en parfaite adéquation avec la mise en œuvre des objectifs du Ministère de l’Economie et des Finances, l‘atelier démarré, le 11 octobre 2023 pour une durée de 2 semaines vise à améliorer les compétences et les connaissances des cadres et agents de cette direction. A l’ouverture de la session de formation et de renforcement des capacités, le Directeur Général du Contrôle des Marchés Publics n’a pas manqué de rappeler et d’insister sur le rôle essentiel que joue son service dans le contrôle et la régulation des marchés publics en Guinée. Mohamed Diallo indiquera que sa Direction « est responsable de l’examen des demandes d’avis de non-objection émanant de toutes les entités publiques du pays. Ces demandes sont généralement soumises par les structures publiques dans le cadre de leurs procédures d’acquisition de biens, de travaux ou de services. » ajoutera t il.
C’est pourquoi, l’atelier lancé, devra permettre aux participants d’aborder des questions liées aux marchés publics, notamment les aspects portant sur la réglementation en vigueur, les procédures d’évaluation des offres, les mécanismes de contrôle et de suivi, ainsi que les meilleures pratiques en matière de transparence et d’intégrité dans la gestion et le contrôle des marchés publics.
Dans la foulée de son intervention, Mohamed Diallo, Directeur Général du Contrôle des Marchés Publics, soulignera les enjeux de cet atelier en lien avec les engagements de son service : « Notre organisation interne et le contrat de performance que nous avons avec le ministre de l’économie et des finances, placent la formation des agents à la base au titre des objectifs à nous assignés : les assistants de Direction, les secrétaires, les chargés d’études doivent être  renforcés en capacités et outillés afin qu’ils puissent délivrer des services de qualité, améliorer leurs performances dans le travail quotidien dans le cadre du contrôle que nous exerçons au niveau des procédures de passation des marchés publics. Nous sommes convaincus qu’après cette formation de qualité, chaque secrétaire ou,  assistant sera à mesure de faire une note synthèse en très peu de temps « conclura, le DG Mohamed Diallo.
De son côté, l’expert formateur, Ibrahim Kaba soutiendra que cette formation est une bonne initiative portée par la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics. « Le constat révèle qu’en Guinée, souvent c’est n’est pas facile d’offrir des formations aux cadres, donc, cette fois ci, nous avons eu la chance d’avoir un DG et un DGA qui se sont battus ensemble pour trouver cette formation en renforcement des capacités en Microsoft Excell pour les travailleurs. comme pour dire que c’est une équipe qui gagne. Je les félicite pour cet esprit d’équipe. » confiera t il.                   Le renforcement des capacités dans le domaine de la maîtrise des nouvelles technologies est une nécessité indispensable pour toutes les Directions et Départements du pays. Aucun pays ne peut se développer sans valoriser les ressources humaines, poursuivra t il.                     Mme Nafissatou Diallo, assistante et participante est très heureuse de prendre part à cette belle initiative de la Direction :« Je suis vraiment réconfortée par la qualité de la formation en Word, Excell, Access et en Powerpoint. Au début chacun de nous se surestimait, mais c’est après deux jours de formation intenses qu’on s’est rendu compte de nos insuffisances que nous comblons petit à petit.  je souhaite que la Direction multiplie la formation de ses cadres pour qualifier les ressources humaines de la Direction Générale de Passation des Marchés publics. »

En renforçant les compétences des cadres et agents de la Direction Générale du Contrôle des Marchés Publics, cet atelier va contribuer à promouvoir une gestion plus efficace et transparente des marchés publics en Guinée. Cela va renforcer la confiance des acteurs économiques et la population dans le processus d’acquisition des biens et services par les structures publiques, et à prévenir les pratiques de corruption et de mauvaise gestion.
            Synthèse: Service Communication, Relations Publiques MEF. 

Article précédentLe Ministre de l’Economie et des Finances conduit la délégation guinéenne aux assemblées annuelles du FMI et de la Banque Mondiale à Marrakech (Maroc)
Article suivantMEF/ Genre : Des femmes du Département prennent part aux journées de dépistage du cancer du sein au CHU de Donka.