Le Ministre Gouverneur pays, Moussa Cissé conduit la délégation guinéenne aux assemblées annuelles du groupe de la BAD à Charm el Cheick en Egypte.

174

Charm el-Cheikh (Egypte), la ville touristique égyptienne accueille depuis le mardi 23 mai 2023, les travaux des 58èmes assemblées annuelles du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du Raïs de l’Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, des Présidents des Comores et de l’Union africaine, Azali Assoumani, du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa et du vice-président de la Tanzanie, Philip Isdor Mpango, aux côtés desquels, l’importante délégation gouvernementale guinéenne conduite par le Ministre de l’Économie et des Finances, Gouverneur pays pour la BAD en Guinée, Mr Moussa Cissé et sa suite. Le Ministre Gouverneur Moussa Cissé et ses pairs représentant les 54 pays africains et les 27 pays membres non régionaux de l’institution, auront ces jours-ci, un dialogue de haut niveau avec le Président de la BAD, M Adesina et son staff à Charm el-Cheikh.

Outre sa présence remarquée à la session solennelle, le Ministre Gouverneur Moussa Cissé, avait la veille, été désigné par ses pairs Gouverneurs pour être Rapporteur lors de la séance de restitution du Rapport du Comité Mixte des Directeurs au Conseil des Gouverneurs de la BAD.

Grand honneur pour le pays, marque de respect et de considération pour le Ministre guinéen à ces réunions de la BAD, en témoigne cette chaude poignée de mains avec le Pdt Adesina du groupe de la BAD. 

Le mardi 23 mai 2023, le Chef de la délégation guinéenne et sa suite ont eu des entretiens techniques fructueux avec Mme la Vice-Présidente du groupe de la BAD en charge des Opérations. Une occasion pour le Ministre Gouverneur pays de remercier la BAD « pour la reprise rapide de ses opérations en Guinée, au lendemain de l’arrivée au pouvoir du CNRD en septembre 2021 », présentant dans la foulée, très sommairement, les développements récents de l’économie guinéenne, qualifiée de résiliente et placée sur les rampes de la croissance pour une prospérité partagée, grâce aux réformes et efforts engagés en cette phase de refondation et de rectification.

Le Ministre Moussa Cissé a mis en exergue notamment les mesures prises par le Gouvernement pour améliorer la performance du portefeuille de la Banque en Guinée, en citant par exemple, la signature des contrats de performance avec les responsables des unités de gestion des projets. Il a ce faisant, plaidé en faveur de la nécessité de maintenir, pour la Guinée, un niveau d’allocation FAD importante.

Le FAD (fonds africain de développement) étant un guichet très concessionnel du groupe de la BAD appuyant les pays dans le financement des projets et programmes et d’assistances techniques. Au regard du contexte national et international,  le Ministre de l’Économie et des Finances est persuadé, en tenant compte des besoins croissants du financement de l’économie guinéenne, que l’allocation des fonds FAD à la Guinée devra se faire de façon progressive pour lui permettre de rester durablement dans la catégorie des pays à économie stabilisée pour une croissance et une prospérité partagée.

Lors des échanges avec Madame la Vice-Présidente, Marie Laure Akin Olugbade et son staff, le chef de la délégation guinéenne a insisté par ailleurs, sur l’appui nécessaire du groupe de la BAD au financement du Programme de Référence Intérimaire « PRI », rappelant à ses interlocuteurs, la programmation d’une table ronde à cet effet.

Avec l’amélioration de la note CPIA de la Guinée, le Ministre Moussa Cissé a sollicité la possibilité pour le pays,  d’accéder à de nouveaux guichets de la BAD pour aider au financement du secteur privé, à l’accès au guichet concessionnel et au fonds vert. Un renforcement du staff de la représentation résidente du groupe en Guinée à travers la présence sur place, d’experts et spécialistes en énergie et en agriculture afin d’accompagner efficacement le pays en matière de structuration du secteur de l’énergie, de l’agriculture et du secteur financier local (recherche d’une maîtrise des instruments locaux de financement) a été suggéré.

Réagissant à ce décor planté par le Chef de l’équipe gouvernementale guinéenne, Mme la Vice-Présidente du groupe, Marie Laure Akin Olugbade, a réaffirmé l’engagement de la BAD à accompagner la Guinée tout en exprimant le souhait de voir la Guinée devenir « Pays BAD » lui ouvrant ainsi des possibilités d’accès à des financement plus conséquents. Mme Marie Laure a salué la qualité du dialogue pays et le dynamisme du partenariat stratégique. Ces entretiens ont eu lieu en présence du représentant pays de la BAD en Guinée, Mr Léandre Bassolé. 

Toujours en marge des travaux des assemblées de la BAD, le Ministre de l’Économie et des Finances a rencontré le Vice-Président de la BAD en charge du Secteur Privé, des infrastructures et de l’Industrie. Avec Mr Solomon QUAYNOR, les discussions ont porté essentiellement sur le financement des infrastructures et la possibilité pour la BAD de s’intéresser au projet Simandou et aux opportunités futures à développer en faveur du secteur privé guinéen. Pour avancer dans ce dossier, une équipe du groupe de la BAD est attendue à Conakry très prochainement afin de poursuivre les discussions et définir conjointement la méthode appropriée, selon une source proche de la mission en Égypte.

Dans ce programme très chargé à Charm el-Cheikh, le Ministre Moussa Cissé en compagnie du Gouverneur de la Banque Centrale de  Guinée et sa suite de hauts cadres ont rencontré Mme la Directrice Générale d’Eximbank Inde pour parler du portefeuille de cette banque en Guinée. Portefeuille contenant, essentiellement 3 projets en cours dans les domaines de la Santé, de l’Education et de l’Eau. Le Ministre Moussa Cissé encouragé à cet effet, les avancées substantielles du projet secteur de l’éducation et exprimé par ailleurs, son impatience et sa préoccupation par rapport à celui concernant le secteur de la santé.

La Directrice Générale Eximbank Inde, Mme Harsha Bangari a assuré qu’elle prendra les dispositions nécessaires pour faire avancer le décaissement des ressources de cette convention de financement signée, il y a plusieurs années.

L’autre temps fort de la journée, ce sont les échanges de haut niveau que le Ministre Gouverneur pays, Ministre de l’Économie et des Finances de Guinée a eu avec son homologue égyptien. Des entretiens autour des possibilités de Partenariat entre les deux pays notamment dans le domaine des finances publiques, des infrastructures et de l’énergie. la signature d’un MOU a été convenue entre les parties très prochainement.

Pour mémoire, rappelons que les travaux de ces Assises annuelles du groupe de la BAD ouverts, mardi à Charm el-Cheikh, sont placés sous le thème « Mobiliser les financements du secteur privé en faveur du climat et de la croissance verte en Afrique ». Le thème général de cette édition reflète l’urgence croissante exprimée par les dirigeants africains pour une accélération marquée des efforts visant à limiter, d’ici 2100, l’augmentation de la température à 1,5 °C au-dessus des niveaux préindustriels. Il s’agit là d’un impératif pour protéger les pays les plus vulnérables, en particulier ceux du continent africain notamment la Guinée, château d’eau de l’Afrique de l’ouest.

Ce faisant, les participants, parmi lesquels la délégation guinéenne, réfléchissent sur les approches et moyens de mobiliser plus solidement l’investissement privé dont l’Afrique a besoin pour atteindre ses objectifs urgents en matière d’adaptation au changement climatique et d’atténuation de ses effets.

Les Assemblées annuelles sont l’événement le plus important du groupe de la BAD. Elles réunissent environ 3.000 délégués et participants chaque année. Elles permettent à l’institution de faire le point, avec ses actionnaires, sur les progrès réalisés et constituent un forum unique d’échange sur des questions clés concernant le développement de l’Afrique pour les représentants des gouvernements, des entreprises, de la société civile, des groupes de réflexion, des universités et des médias.

Synthèse : Service Communication, Relations Publiques MEF.

Article précédentMEF /Trésor :  La Guinée prend les rênes de l’AIST. Le DG du Trésor, Mourana Soumah a reçu le témoin (à Nosy Be), des mains de son homologue malgache.
Article suivantPerformances économiques appréciées : la Guinée sortie de la liste des pays fragiles par la BAD.