Début des discussions budgétaires 2019

63

Le ministre de l’Economie et des Finances a pris part ce lundi 5 novembre 2018 à l’ouverture de la session budgétaire au Parlement pour présenter le projet de Loi de Finances de 2019.

Outre Monsieur Mamadi Camara, les ministres du Plan et du Développement économique, Madame Kanny Diallo, du Budget Monsieur Ismaël Dioubaté et le gouverneur de la Banque centrale de la République de Guinée ont tour à tour présenté la situation macroéconomique de la Guinée.

Le ministre des Finances a rappelé les bonnes performances enregistrées par l’économie guinéenne : un taux de croissance du PIB de près de 10% en 2017 après 10,5% en 2016 et environ 6% estimé pour 2018 et 2019.

Monsieur Mamadi Camara a défini les 2 objectifs majeurs de ce projet de Loi de Finances Initiale :

  • la mise en œuvre de la politique voulue par le président de la République d’une croissance plus forte et inclusive pour améliorer le niveau de vie de nos concitoyens ;
  • le redressement de nos finances publiques en respectant nos engagements.

Poursuivant son propos, le ministre des Finances a rappelé aux députés l’impact négatif des troubles sociaux et la récurrence des grèves sur l’économie nationale.

Le ministre a exposé les grands chantiers en cours de mise œuvre : la poursuite du Plan national de développement économique et social (PNDES 2016 – 2020);  le renforcement de la coopération avec les partenaires techniques et financiers; l’amplification des réformes de politique saine ; l’amélioration de l’environnement des affaires.

Le ministre a indiqué aux députés toute la détermination du gouvernement à atteindre les objectifs de politique socio-économique fixés par son Excellence Monsieur le Président de la République, Professeur Alpha Condé relatifs à la réduction de l’extrême pauvreté, le partage de la prospérité, le développement des infrastructures économiques et sociales. Il a rappelé la nécessité de diversifier l’économie nationale pour réduire sa dépendance vis-à-vis du secteur minier.