Les députés ouvrent la voie à la promulgation des 2 premiers financements chinois

191

Les députés ont voté le lundi 10 décembre 2018 les accords de prêts relatifs à la réfection de la route nationale RN1 et les travaux de bitumage de la voirie urbaine de Conakry. Ce vote favorable constitue une étape de la levée des conditions suspensives des accords de prêts.

Les encours de prêts de ces 2 projets s’élèvent respectivement à 329 millions d’euros pour la RN1 et 186 millions d’euros pour le projet de la voirie de Conakry.

Les accords de prêts avaient été signés le 5 septembre 2018 à Pékin, en Chine en marge du Forum de coopération Chine-Afrique. Les négociations avec la syndication de Banques, avec comme tête de file ICBC, ont permis à la Guinée d’obtenir des conditions financières d’un prêt semi-concessionnel. La maturité de chaque prêt est de 15 ans avec un différé d’amortissement de 4 ans au taux indexé sur l’Euribor 6 mois plus une marge d’intérêt. Le paiement des intérêts et l’amortissement du principal se feront via un compte séquestre abondé par les royalties tirées des activités minières de trois sociétés chinoises.

Les conditions de financement respectent le plafond de l’endettement non-concessionnel du programme économique et financier avec le Fonds monétaire international.