La Guinée satisfait les critères quantitatifs du FMI à fin juin 2018

127

 

A l’issue de la deuxième revue du programme économique et financier avec le Fonds monétaire international, un point de presse a été donné par le Gouvernement Guinéen et la mission du FMI.
Dans son discours introductif, le Ministre de l’Economie et des Finances, Mamadi Camara, a tenu à féliciter les équipes des ministères économiques et de la Banque centrale pour les travaux de collecte, de mise en cohérence et d’explication des chiffres qu’ils ont eu à faire avec les missionnaires. Il a par ailleurs indiqué que la Guinée a la ferme intention de continuer le programme soutenu par une facilité élargie de crédit avec le Fonds monétaire international. Avant d’ajouter que ce programme est celui du Gouvernement: au-delà des bons chiffres macroéconomiques, si la traduction ne fait pas sur le terrain et dans le panier du guinéen, on a encore du travail à abattre. D’où, pour lui, la nécessité d’activer les amortisseurs sociaux dans les domaines de l’action sociale et la santé, notamment.
La Cheffe de la mission, Madame Georgina Albertin, a félicité le Gouvernement pour l’atteinte des objectifs en termes macroéconomiques: la Guinée est sur un sentier de croissances élevées et une consolidation des réserves de change. L’inflation, bien qu’ayant légèrement progressé, n’érode que très peu le pouvoir d’achat et son taux reste inférieur à 10%. Dans les perspectives, elle attend de la Guinée un atterrissage budgétaire  en fin d’année avec un solde de base excédentaire qui devrait être le corollaire d’une progression des recettes de l’Etat et une maîtrise des dépenses publiques non productives.