Compte-rendu de la réunion du comité de suivi de mise en vigueur du PEG

252

Institué deux fois par mois depuis 2017, le Ministre de l’Économie et des Finances a présidé mardi 20 février 2018, la rencontre du comité de suivi interministeriel du Projet Électricité Guinée (PEG) financé en partie par la Banque Européenne d’Investissement (BEI).

Le projet PEG vise la réhabilitation de quatre (4) centrales hydro-électriques (Garafiri, Banea, Grandes Chutes et Donkea) ainsi que le réhabilitation et la construction de postes sources.
Ce système de suivi rapproché a permis à date des avancees importantes telles que la réalisation de plus de 90% des vingt-deux (22) conditions de mise en vigueur au décaissement du financement BEI ainsi que la prise en charge du financement de la quatrième centrale Donkea. Les appels d’offres pour la sélection des entreprises et des ingénieurs sont lancés. Le démarrage des travaux est prévu à la fin du deuxième trimestre 2018 et devraient s’achever en 2021.
Le PEG est crucial dans le dispositif de production et de desserte à moindre coût de l’électricité dans notre pays. C’est pourquoi les bouchées doubles ont été mises par chacun des membres du comité afin d’en  accélérer la mise en oeuvre.
Le Ministre a exhorté les membres à poursuivre les efforts tout en soulignant la nécessité de régler les points encore en suspens.